Tunji Ige

Le premier avril certains font des blagues vaseuses, d’autres sortent un EP doté de son petit documentaire. Olatunji Ige fait ça. Missed Calls, nouvel opus du rookie 2015, c’est le college dropout d’un jeune venu de Philadelphie qui vient de valider son master “à connaître” un peu plus d’un an après sa licence “à suivre” obtenu avec The Love Project.

Tunji Ige fin 2014 était un étudiant. Il buvait donc du café, avait un MacBook, diggait des heures sur internet, et avait une forte envie de nous livrer quelques histoires. Depuis sa chambre crous de l’université de West Chester, il a craqué Logic Pro, s’est payé un micro, un launchpad, et s’est mis à rapper. À chantonner du rap, très bien même, Tunji s’est acoquiné d’un son groovy, hors tendance mais tellement moderne qu’il en est devenu. The Life Of Tunji a commencé par un single housetrap balancé sur soundcloud à 5 du mat’, Day2Day, des likes en pagaille, une première tape saluée – The Love Project – des remix, un tour… et l’université, désormais quittée.

Le bonhomme confirme en ce début avril tout le talent qu’on lui prêtait avec un 7 titres, Missed Calls, dont le single On My Grinds tourne en boucle depuis le mois de février dernier. Si vous n’aviez pas encore su que Tunji était “à suivre”, sachez qu’il est maintenant “à connaître”, et qu’on vous livre ci-dessous tout son univers joliment mis en image par Glassface, prince.
©LaRevueQ

PAS DE DATE