Sorry, groupe originaire du nord de Londres, annonce la sortie de 925, son premier album tant attendu, pour le 27 mars chez Domino. Le groupe a également dévoilé le tracklisting de l’album, incluant le récent titre « Right Round The Clock » (en A List sur BBC Radio 6 Music fin 2019) et le nouveau single « More » sorti aujourd’hui et accompagné d’une pochette sensuelle réalisée par Asha Lorenz, figure de proue de Sorry, et par son collaborateur Jasper Cable-Alexander. Sorry a également annoncé de nouvelles dates de concerts en Angleterre, en Europe et en Amérique du Nord pour 2020, notamment son plus grand concert à ce jour dans sa ville natale au Village Underground le 7 mai, et ses premiers concerts en tête d’affiche à New York et Los Angeles. La liste complète et les billets sont disponibles ci-dessous.

Avec le coproducteur James Dring (Gorillaz, Jamie T, Nilüfer Yanya), Lorenz et Louis O’Bryen, tous deux meilleurs amis, ont créé 925 comme un paysage de rêve dans lequel s’entremêlent des scènes idylliques et infernales, forçant à se questionner sur le réel et l’imaginaire. Puisant son inspiration de Hermann Hesse à Aphex Twin en passant par le crooner Tony Bennett, l’approche expérimentale et holistique de Sorry en fait un groupe résolument encré dans le 21ème siècle ; de son ouverture d’esprit sur les genres à sa créativité lui permettant d’auto-produire sa musique et de réaliser ses propres vidéos.

Complété par Lincoln Barrett à la batterie et Campbell Baum à la basse, Sorry est issu d’une scène florissante de groupes londoniens et bien que 925 soit son premier album ce n’est en aucun cas son premier essai. Cet album fait suite à une série de mixtapes publiées sporadiquement et utilisées comme moyen d’expérimenter les influences et les sons disparates qui donnent à 925 un caractère distinctement moderne et apocalyptique.

Alors que ses précédents singles et mixtapes lui ont valu d’être considéré comme l’un des nouveaux groupes britanniques les plus créatifs et indispensables du moment, 925 est un disque qui consolidera sans aucun doute son statut de véritable innovateur trans-genres en 2020 et au-delà.

English

Formerly known as Fish, this young grungy group straight out of London have renamed themselves Sorry for the release of their single “Drag King”. It’s a falsely nonchalant anthem that grinds away, depicting singer-guitarist Asha Lorenz’s desire to be a boy so she can dress up in drag. Take note and follow closely!