Pizzagirl

Hyperactif, Pizzagirl (alias Liam Brown) est l’un des compositeurs aux morceaux les plus intenses du Royaume-Uni. Elevé au régime des comédies romantiques et des mixtapes, il n’a pas fallu longtemps avant que Pizzagirl n’étudie à l’école de la bedroom pop. La toque de diplômé sur la tête et le diplôme qui va avec en poche, ce prince de la pop est maintenant prêt à se lancer vers de nouveaux horizons.

Avec son premier album à proprement dit, « first timer » aux sonorités pop, Liam fait en sorte que le reste de l’image de Pizzagirl colle au style musical, et puisse battre le record de changements surprenants dans le genre « dédoublement de personnalité ». Tee-shirt à manches longues style emo comme première couche de vêtement? Oh que oui. Puis tee-shirt des années 70 avec des dates de tournée par dessus? C’est tout lui. Un pantalon skinny new wave qui se détache complètement du reste? Ça va sans dire. Visière de golf couleur néon vissée sur la tête? Évidemment. Il déclare lui-même : « J’aime la contradiction, j’aime l’idée d’être un peu farfelu – un mélange de tous mes styles préférés. » Le résultat est un son large qui relie les points entre les bandes sonores de John Hughes, la fluidité mélodique de Gus Dapperton et l’esthétique d’Ariel Pink.

Les lecteurs du The Guardian, The Sunday Times, Vice, Highsnobiety, NME, DIY et The Line of Best Fit confirment le statut de Pizzagirl en tant qu’artiste unique, à l’esprit vif et à découvrir tout de suite! Les DJ font également la queue pour s’appeler eux-mêmes des fans de l’artiste. Ce sont les oreilles les plus fervemment écoutées de tout le Royaume-Uni qui vous le diront, Annie Mac et Huw Stephens de BBC Radio 1 et Lauren Laverne, Shaun Keaveny et Radcliffe & Maconie de Radio BBC 6 Music, tous deux fidèles de la musique britannique. Une chose est sûre, Pizzagirl à du soutien et du potentiel !

English

Box fresh, hyperactive and essential, Pizzagirl (aka Liam Brown) is one of the UK’s most white-knuckle songwriters. Raised on a diet of rom-coms and mixtapes, it wasn’t long before Pizzagirl was studying at the school of bedroom pop. Collecting his mortarboard and graduating with honours, this pop prince is now poised to break new ground.

While 2018’s ‘An Extended Play ‘and ‘season 2’, plaited together wonky 1-900-hotline-rock, ambient infomercial electronica and woozy 80s film scores into perfect pop pigtails. With debut album proper, ‘first timer’, Liam styles the rest of the Pizzagirl mannequin to deliver a record of split-personality genre jumping. Long-sleeved emo base layer? You bet. 70s yacht rock tee with obligatory tour dates on the reverse? Check. Skinny new wave pants? Goes without saying. Neon synth-pop golf visor. Obviously. “I like contradiction, I like the idea of it being a bit wacky – a pick n mix of all my favourite styles.” The result is a wide-ranging sound that connects the dots between John Hughes soundtracks, Gus Dapperton’s melodic fluidity and the AM-radio aesthetic of Ariel Pink.

Plaudits from The GuardianThe Sunday TimesViceHighsnobietyNMEDIY and The Line of Best Fit confirm Pizzagirl’s status as a unique, quick-witted and vital energy. DJs are also lining up to call themselves fans, with the UK’s most trusted ears in Annie Mac and Huw Stephens at Radio 1 and Lauren Laverne, Shaun Keaveny, and Radcliffe & Maconie at BBC 6 Music all backing his tracks.

PAS DE DATE

body biology

body part

highschool