Lola Kirke

À seize ans, Lola Kirke découvre Gram Parsons et son style. En dépit d’être une New-Yorkaise par la voie de Londres, Kirke a tout de suite ressenti un lien fort avec le son country-rock de cet artiste. « Pour une raison quelconque, je pensais pouvoir résoudre tous mes problèmes en devenant lui tout simplement. »

Kirke n’est pas étrangère à la transformation – en tant qu’actrice, elle a eu des rôles principaux dans Gone Girl de David Fincher et Mistress America de Noah Baumbach, ainsi que dans Mozart in the Jungle, la série d’Amazon Prime primée par un Golden Globe. Bien que moins présente, sa passion pour la musique est restée constante, sa guitare la suivant de loge en loge.
Née dans une famille de musiciens (son père est Simon Kirke, batteur de Bad Company et de Free et sa sœur est l’auteure-compositrice-interprète Domino Kirke), Lola a entrepris sa propre aventure musicale avec un EP à quatre morceaux sorti en 2016.
Enregistré à East Los Angeles et produit par son collaborateur fréquent Wyndham Garnett (Elvis Perkins in Dearland, WYNDHAM), son premier album à venir l’affirme dans le sillage de la tradition artistique qui lui est chère: livrer son propre cœur. Elle déclare: « C’est un enregistrement très personnel sur pratiquement tout ce que je pensais en 2017: le temps, la famille, la perte, l’injustice sociale, le sexe, la boisson, le désir ardent – essentiellement tout ce dont je parlerais avec un ami proche pendant 40 minutes ! »

PAS DE DATE

Lights On

https://www.youtube.com/watch?v=oHkKhflLi2s

Omens

https://www.youtube.com/watch?v=6zxtE5Jq7cg

Sip The Wine

https://www.youtube.com/watch?v=7A_cFOBXIeE