King Khan & The Shrines

King Khan & The Shrines

Label
Merge
Pays
Canada
BOOK NOW

Au commencement, il était Blacksnake. Il jouait de la basse avec un groupe rock’n’roll garage montréalais mythique qui allait sous le nom The Spaceshits. C’était en Allemagne, où il déménage en 1999, que Blacksnake est rebaptisé King Khan. Son baptistaire ayant sûrement été égaré, on ne connaîtra jamais son vrai nom. On sait toutefois qu’il est d’origine indienne, mais qu’il est né à Montréal. C’est d’ailleurs sa grand-mère indoue qui l’initie aux histoires de vaudou et de mysticisme, qui contribuent à faire de lui l’exotique et envoûtant shaman du garage et maharaja du soul qu’il est, de son royaume allemand. Assoiffé de soul music, de psychédélisme, de yé-yé et de jazz, King Khan fait de l’Europe le nid où éclot son nouveau projet, King Khan and The Shrines, un super groupe de soul garage hyper dansant avec lequel il lance son huitième album Idle No More. Il monte aussi un spectacle à tout casser, digne du « Soul Brother Number 1 » lui-même, James Brown. King Khan and The Shrines sont connus internationalement et sont hautement estimés chez les connaisseurs de garage et courus par les amateurs de musique à tendance rétro qui ont la piqûre de la danse vaudou maniaque primitive et transcendantale.

English

Imagine Roky Erickson backed by the Sun Ra Arkestra or Wilson Pickett and The Velvet Underground, or picture the lovechild of Anubis and Kali. King Khan & the Shrines is more than a psychedelic soul band with a spectacle of a stage show. They are a cult musical phenomenon and simply one of the most entertaining groups the world has seen and heard since the days of Ike & Tina.

PAS DE DATE

Born to Die