Colleen Green est une fille directe et sans artifices. Ses chansons pop, elle les distribue comme elle distribuerait des uppercuts sur un ring. Parmi ses influences : The Ramones, Beat Happening et … Blink 182, qu’elle cite comme une influence cruciale entre 1993 et 1999. Même si la jeune femme de Los Angeles veut grandir comme l’indique le titre de son deuxième album « I Want to Grow Up », (produit par JEFF The Brotherhood) ses tubes DIY semble encrés dans l’adolescence, époque ou les chansons d’amour et guitares punk faisait bon ménage.